Consommer autrement : J’ai testé les paniers de la ferme ! 5


Si comme moi vous êtes persuadés que vous pouvez consommer autrement, cet article est fait pour vous !  Autrement que d’aller au supermarché, et s’embêter à trouver les fruits et légumes de saisons et de production locale, car c’est quasiment mission impossible… J’ai donc décidé de tester  les paniers de la ferme ! Dans mon obsession de savoir ce qui est le mieux, j’ai fait des comparaisons en testant deux solutions 🙂


 Les Paniers de la Ferme

Une sélection de produits de la Famille Stéphane Jaquier à Gressy, livrés à domicile ou à venir chercher sur place.

C’est tout simple, vous vous inscrivez sur leur site avec votre adresse mail et vous recevrez chaque semaine une liste de fruits et légumes, avec indication s’il s’agit de leur production, de produits suisse ou de produits de l’étranger. Personnellement, je n’ai pris que des produits de leur production.

En plus, le top c’est que la livraison est gratuite, et tourne tout autour d’Yverdon :

Bavois, Belmont-sur-Yverdon, Chavornay, Cheseaux-Noréaz, Corcelles-sous-Chavornay, Epautheyres, Ependes, Essertines-sur-Yverdon, Grandson, Gressy, Mathod, Montagny-près-Yverdon, Orbe, Suchy, Yverdon

Ferme de Gressy

Ils n’ont pas voulu faire de paniers prédéfinis avec des légumes choisis par eux-même. Ils ont préféré laisser le client libre de choisir les produits dont il a besoin ainsi que les quantités et la périodicité. Aucune obligation, pas de contrat annuel, Vous commandez par mail lorsqu’ils vous envoient la liste des produits et vous vous rendez chez eux ou vous vous faites livrer (les lundis et/ou vendredi)

Mon avis: les prix des produits sont plus que convenables, et la liste envoyée chaque semaine permet de commander librement au rythme que l’on veut les légumes que l’on veut. J’aime beaucoup ce principe, qui permet d’être libre dans nos commandes 🙂

Les + : la liberté du choix de la quantité et des aliments

Les – : Au début il est parfois difficile de savoir quelle quantité choisir pour ne pas avoir trop de légumes (Ce qui ne pose pas un réel problème car on peut toujours faire une soupe et une poêlée de légumes avec les restes ou les congeler !)

Famille Jaquier de Gressy

Mon choix final s’est porté sur ces paniers, qui permettent des commandes régulières mais personnalisées. De plus c’est tout près de chez moi, je pourrais y aller à vélo lorsque les beaux jours arriveront. Et la famille est très sympathique.


Clos du Moulin

La Famille Rochat, en association avec la Ferme des Terres Rouges (Pomy) et d’autres producteurs bio de la région, propose un panier de légumes (+ quelques fruits et autres produits de la ferme), livré directement chez vous toutes les semaines, toutes les deux semaines ou une fois par mois, selon vos envies.

Les livraisons vont même jusqu’à Sainte-Croix !

Yverdon – Yvonand – Cuarny – Pomy – Sainte-Croix et Bullet – Baulmes (point de dépôt) – Treycovagnes, Chamblon, Grandson, Fiez, Villars-Burquin.

Panier de légumes

Vous trouverez des indications pour mieux choisir vos paniers sur leur page dédiée au choix des paniers.

Vous êtes tenté ? Rendez vous sur leur formulaire pour vous inscrire ! Et surtout n’hésitez pas à les contacter pour plus de précisions et d’informations, ils répondent rapidement et sont très aimables 🙂

Mon avis : J’ai choisi l’option d’une fois par mois, un panier pour 1 à 2 personnes, petits mangeurs de légumes. Parce que j’ai un peu de peine à évaluer notre consommation de légumes, et que ce panier-là me paraissait déjà pas mal. Mais j’ai dû compenser…

Je remercie Liliane Rochat pour sa disponibilité

Questions posées à Liliane Rochat

  • Comment vous est venue l’idée de faire des paniers ?
Cela nous paraissait une bonne idée… Je connaissais bien la culture de légumes, on avait un domaine à disposition, envie de faire quelque chose de concret dans le sens d’un développement durable. On avait fait une saison de marché, on pensait lancer le panier en parallèle mais on a reçu tellement d’inscriptions qu’on a rapidement renoncé au marché.
  • Quels sont vos motivations principales à proposer ce service ?
Ce service est demandé et visiblement très apprécié. De plus, on peut planifier les cultures en fonction du nombre d’abonnés et on sait d’avance ce qui sera vendu. Et puis quand on a un peu plus, on met un peu plus dans les paniers, ou alors on prépare des produits transformés pour l’hiver. Il n’y a pour ainsi dire pas d’invendus (quand on sait que quasi 50% de ce qui est produit n’est pas consommé, je pense qu’on améliore drôlement ces statistiques). Et finalement, la vente directe est plus sympathique, même si  on ne voit pas tous les clients chaque semaine, on garde un contact. Au lieu de toucher 1/3 du prix de vente, on l’a en plein, ce qui n’est pas négligeable.
  • On ressent que vous y mettez toute votre passion, quel temps passez-vous à confectionner ces paniers ?
Pour la mise en panier en elle-même il faut compter 8h (on fait 2h à 4h le jeudi matin), mais avant cela il faut planifier, semer, planter, désherber, récolter… D’avril à octobre, on a un employé à plein temps et 1-2 stagiaires, et pour l’hiver on a un employé à temps partiel, tout dépend aussi de la météo. Donc l’un dans l’autre, avec l’administratif, cela doit représenter 2-3 emplois à 100% en été et un petit 100% en hiver.
  • Si demain vos clients augmenterait de 50%, vous vous sentiriez capable de suivre la cadence ?
La cadence serait faisable, mais si c’était du jour au lendemain, on serait obligé de diminuer la variété car on serait obligé d’acheter d’avantage et on ne trouverait pas les spécialités. C’est pour cette raison qu’on ne fait pas trop de publicité. Car on sait qu’avec une petite campagne de publicité, on pourrait facilement doubler le nombre d’abonnés, mais ce n’est pas tout: la qualité doit suivre. Donc le nombre d’abonnés augmente tranquillement, par le bouche à oreille essentiellement ou par des personnes qui recherchent activement ce type de prestation via internet. Il faut reconnaitre que tant qu’on progresse comme cela, on a aussi une majorité de nouveaux clients convaincus et prêts à certaines concessions: les légumes arrivent parfois un peu terreux (mais ils se conservent mieux que ceux qu’on achète bien lavés!) et on ne choisit pas le contenu du panier (mais on fait de notre mieux pour varier).

Paniers de légumes

 

 

Le + : La Famille Rochat propose sur leur site de nombreuses recettes avec les légumes, herbes, etc. La surprise lors de la réception du panier.

Le – : Les paniers sont imposés, mais en même temps on découvre de nouveaux légumes et en plus on peut avoir de temps en temps des fruits ! Le prix est relativement élevé, du fait que ce sont des légumes bio.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire ?

5 commentaires sur “Consommer autrement : J’ai testé les paniers de la ferme !

  • Virginie

    Coucou,
    Merci pour ce billet, très intéressant, et pour les adresses.
    J’aime bien le concept de « passer commande » des légumes et fruits que l’on souhaite 🙂

    De notre côté, nous avons aussi déjà testé ce genre de paniers mais les prix (vraiment plus élevés qu’au marché), nous ont dissuadés à la longue.
    Au final, c’est marché le samedi matin et cela va bien aussi 🙂

    Bises
    Virginie

    • mademoizelle_julie Auteur de l’article

      Merci Virginie pour ton commentaire !

      Oui, le samedi matin au marché, c’est une solution qui permet de varier les producteurs et de ne pas être « abonné » à un seul. Et de prendre son temps, flâner, etc. J’adoore !

      Par contre quand on est une lève-plus-ou-moins-tôt comme moi, et qu’il faut un peu de temps pour se motiver à aller jusqu’à la douche le samedi matin pour se préparer à sortir, c’est un autre problème 🙂 hahaha
      J’arrive plus facilement à le faire l’été…
      Avec cette solution de commande au producteur, je peux gérer mieux mes quantités, et plus du tout besoin d’aller ailleurs acheter mes légumes, ni de me dépêcher avant la fin du marché 😉
      Bref, ce qui est bien c’est que chacun trouve sa solution idéale, et qui sait, peut-être qu’un jour je reviendrais plus souvent au marché !
      Becs