City Guide Copenhague

City-Guide-Copenhague

Je suis tombée amoureuse de Copenhague ! Je vous emmène donc à la découverte de cette magnifique ville avec moi…

J’ai divisé cet article en plusieurs chapitres pour permettre de faire un résumé par trop long de mon séjour. Donc tout d’abord, la cuisine et les restaurants, ensuite le vélo, et finalement les parcs dans Copenhague 🙂

La nourriture et les restaurants à Copenhague

Nous sommes arrivés un dimanche, en début d’après-midi, après quelques péripéties avec le métro, nous avons admirer notre hôtel et nous sommes aller manger près de Tivoli, le plus vieux parc d’attractions d’Europe. Avant, nous avons mangé au MAD, Modern American Diner, qui sert d’excellent burger, c’est pas danois, mais c’est très bon :-). Nous avons eu le plaisir de rencontrer un serveur français, originaire de Lille et qui restait quelques mois travailler à Copenhague, il nous a dit qu’ensuite il ira en Suisse à Villars-sur-Ollon dans un chalet d’alpage.

Parcour 1 Copenhague
Parcours depuis l’hôtel jusqu’à l’entrée de Tivoli. Le MAD se trouve juste à côté !

Burger au MAD

Burger MAD
Le « Smoked Bacon & Cheese Burger » à 114 Kr (= 17 CHF)
Entrée Tivoli
© Alexandre Lachausse

Nous avons goûté un certain nombre de bières de la région, dont celles d’Amager Bryghus dégustées au bord du port de Dragør (île d’Amager). Bien sûr il y a la Carlsberg, bière très connue par chez nous, mais nous voulions goûter plutôt des bières de micro-brasseries de la région.

Bière de Copenhague

Visiter Copenhague, ou le Danemark, sans manger un smørrebrød, c’est passé à côté de la cuisine danoise. Vous en trouverez partout et c’est devenu le déjeuner danois. Avec son pain de seigle riche en fibres et une garniture variée et de qualité, ces « sandwich » vous plongerons directement dans la gastronomie danoise.

SmørrebrødSmørrebrød

Un grand coup de cœur pour une boisson au gingembre, le Ginger Ale. Vous en trouvez quasiment partout, même en Suisse. Mais celle dégustée à Copenhague avait un goût très prononcé de gingembre et vraiment rafraîchissante. C’est un soda aromatisé au gingembre qui nous a paru moins sucré que les autres sodas.

Ginger Ale

Torvehallerne, le plus grand marché couvert de Copenhague

Nous sommes allé mangé à midi un Fiskedeller au marché couvert de Copenhague, qui se trouvait tout près de notre hôtel. À l’intérieur de Torvehallerne, on trouve des produits frais exposés à l’extérieur et des produits travaillés à l’intérieur (épices, café, bières, alcool, pâtisserie, etc.) Un vrai régal pour les yeux et pour les papilles. Nous avons donc pris du Friskedeller avec une sauce Hjemmerørt ainsi que des Luksus Friskedeller, sortes de boulettes de poissons épicées, à la Boutique Frisk.

FiskedellerBoutique Frisk

Ouvert en 2011 par une association, le marché couvert de Copenhague ouvre tous les jours avec plus de 60 stands.

Marché couvert
© Alexandre Lachausse
Marché couvert
© Alexandre Lachausse
Marché couvert
© Alexandre Lachausse
Marché couvert
© Alexandre Lachausse
Marché couvert
© Alexandre Lachausse

Petit-déjeuner au marché couvert

Les danois mettent très peu de sel dans leurs plats, mais par contre en ce qui concerne les pâtisseries, nous avons remarqué qu’elles étaient bien sucrées ! Nous avons goûté ces délicieuses Kanelsnegle, ou roulé à la cannelle, au Coffee Collective du marché couvert.

Roulé à la cannelleRoulé à la cannelleRoulé à la cannelle

Street Food

La concept de Copenhagen Street Food a été créé par le restaurateur Jesper Møller qui dirige le restaurant du Musée National du Danemark et Toldboden avec la collaboration de Dan Husted. L’idée principale est celle de proposer une cuisine de qualité à bon prix, le slogan de l’initiative est « Naturel, honnête, esthétique ». La variété de l’offre constitue l’atout de ce nouveau paradis de la gastronomie, car vous avez la possibilité de manger au kiosque des burritos ainsi que goûter des fraîches huîtres. Tout cela à bon prix, en effet la finalité du marché est celle de donner l’opportunité de trouver des menus à moins de 50dkk (=8 CHF), qui plaisent à tous les palais, les sophistiqués et les enfants. En plus, le Copenhagen Street Food n’offre pas seulement de la nourriture, mais aussi un calendrier riche en événements – du Jazz Festival au Kulturhavn, le festival de l’été dédié à la culture, tout cela avec vue sur la mer, évidemment!    

Plus d’informations ici

Street Food Copenhague
© Alexandre Lachausse
Street Food Copenhague
© Alexandre Lachausse
Street Food Copenhague
© Alexandre Lachausse
Street Food Copenhague
© Alexandre Lachausse

Copenhague, visiter la ville à vélo !

Ce que j’ai apprécié le plus à Copenhague c’est le vélo ! Voir cette foule de cycliste arpenter les rues en toute facilité à côté des voitures et avoir à sa disposition de vraies pistes cyclables, c’est ce que peut faire de mieux une ville ! Le retour à la réalité d’Yverdon-les-Bains a vraiment été difficile… et je me demande pourquoi, une ville qui se dit vouloir promouvoir la mobilité douce ne fait pas plus pour ses pauvres cyclistes qui doivent subir les comportements des voitures… Enfin bref !

Pour ce city guide, je vous propose donc de vous munir d’un vélo, la location est d’environ 15 CHF par jour, ce qui n’est relativement pas cher dans un pays dont le coût de la vie est assez élevé 😉 Bien que parcourir une grande ville à vélo peut faire peur à certaines personnes (comme moi, par exemple, je ne ferais jamais de vélo à Genève … mais bon, il ne faut jamais dire jamais…)

Il faut savoir que…

Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres. Pour rejoindre les plages, les forêts, les parcs et d’autres attractions au nord et au sud de la ville, il suffit de prendre le vélo. Les distances sont courtes. www.visitdenmark.fr

Je vous propose donc un magasin de vélo qui a à louer, nous avons eu deux vélos pour trois jours pour 600 couronnes danoise, c’est-à-dire 30 CHF par jour pour deux vélos. Ce magasin s’appelle Saga Cykler est se trouve à rue Frederiksborggade 43, proche de l’arrêt de métro Nørreport.

Saga Cykler

Le port de Dragør

Le port de Dragør se trouve sur l’île d’Amager. La ville de Dragør était à la base un village traditionnel de pêcheurs. Pour arriver jusqu’au port, il faut compter 45 minutes à 1 heure de vélo.

Parcours sur Google Maps
Parcours sur Google Maps

Le port de Dragør Si vous avez envie d’espace et de prairies, outre les parcs dans la ville de Copenhague, vous trouverez de belles étendues sur cette très belle île d’Amager. C’est sur cette île que votre avion s’est posé, mais vous verrez qu’Amager ne se résume pas à un aéroport. On y trouve une réserve naturelle de 2’000 hectares que l’on peut traverser à vélo et où de nombreuses espèces d’oiseaux sont à observer (Kalvebod Faelled).

Amager Faelled

Malheureusement, nous ne sommes pas allés à cette réserve, car nous nous sommes tellement arrêtés de fois au bord de la plage que finalement nous n’avions plus le temps, et nous pensions que nous y étions.. Grave erreur, on aurait dû sortir notre plan ! Dommage, mais on y retournera très certainement 🙂

Amager

Christiania

Christiania

Christinia est un village libre et hippie dans la ville de Copenhague. Tout a commencé en 1969, lorsque l’armée abandonne le terrain qu’elle occupait sur les bastions de Christianhavn. Des hippies s’y installent et y forme peu à peu une communauté indépendante, Christiania.

Lorsque vous entrez dans ce village, il y a comme une atmosphère bizarre. Les photos sont interdites à partir d’un certain point de la promenade car on y trouve en vente libre des drogues dures ou non. Par contre la violence est strictement interdite, et l’interdiction de vente d’alcool aide certainement cette non-violence. Les gens jouent aux échecs et autres jeux de société et fument tranquillement.

ChristianiaChristianiaChristiania

Les parcs à Copenhague

Rosenborg & Botanisk Have

Rosenborg, c’est trois parcs les uns à côté des autres, avec des plans d’eau, de la verdure et un château, le Rosenborg Slot. Le Botanisk Have possède une serre à palmiers ainsi que divers sortes différentes de plantes, fleurs, etc. Un très belle endroit pour se promener.

ParcsRosenborg SlotBotanisk Have

Frederiksberg Slot & Søndermarken

Le Frederiksberg Have est un des nombreux jardins publics. Il possède une superficie de 31,7 hectares. Il est à côté d’un autre jardin public le Søndermarken d’une superficie de 32,3 hectares. Le zoo de Copenhague se trouve juste à côté de ce parc.

Frederiksberg HaveFrederiksberg Have ZooSøndermarken

 Assistens Kirkegard

C’est le cimetière où se trouve la tombe de Søren Kirkegaard. On peut le traverser à vélo ou s’y promener à pied. Bien que ce soit un cimetière, les gens y prennent du bon temps comme dans un parc en venant bronzer, pique-niquer à l’ombre des arbres et faire leur jogging. Il s’agit du plus grand cimetière de Copenhague depuis 1760.

Soren Kirkegaard

Faelledparken dans le quartier d’Osterbro

Il s’agit vraisemblablement du parc le plus fréquenté de la capitale danoise. De grandes pelouses offrent aux visiteurs de quoi jouer au foot, se prélasser au soleil. On peut aussi le parcourir à vélo, pour notre plus grand plaisir !

Faelledparken

Kastellet

Il s’agit de l’ancienne citadelle de Copenhague entourée d’un parc tout en hauteur situé proche de la Petite Sirène.

kastellet
http://www.starforts.com/kastellet.html

CitadellePetite Sirène

 Voilà ! Cette ville est remplie de merveilles à découvrir, j’espère que cette visite expresse vous aura plu et surtout vous aura donné envie de visiter la capitale danoise !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “City Guide Copenhague”

Un commentaire ?