Bilan des 6 premiers mois dans mon nouveau rôle de maman ! 1


6 mois ?! Déjà !? « Qu’est-ce que ça passe vite !! » C’est la phrase que je n’arrête pas de me répéter… Et pourtant ! Avec le recul, et en réfléchissant sur ces 6 premiers mois qui ont filés à vive allure, ça n’a pas été de tout repos (d’ailleurs c’est certainement à cause de tout ces chamboulements rapides que je n’ai rien vu passer)

Voilà 6 mois que je suis maman… Et je crois que je ne réalise pas encore vraiment … ! Bref 6 mois que je vis à un tout autre rythme, que je suis beaucoup plus dynamique qu’avant, comme si une force me poussait à me surpasser… Maintenant je comprends ce que « sortir de sa zone de confort » veut dire, et effectivement, c’est une bonne manière de vivre sa vie, de se sentir réellement vivante !

Bien qu’au jour d’aujourd’hui je pète le feu, je suis hyperactive, plus rien ne m’arrête, même pas la fatigue​… – Oui parce que avant l’arrivée de mon p’tit truc dans ma vie (oui p’tit truc fait partie de la liste de ses petits noms d’amour), j’étais fatiguée pour un rien, j’aimais glander sur le canaps, je n’aimais pas avoir trop de choses prévues, j’avais une flemmingite aiguë – les premiers mois, plus exactement les 3 premiers mois, ça n’a pas été du gâteau.

En discutant avec d’autres jeunes mamans et ma propre maman, je me suis rendue compte que je n’étais pas seule à avoir ressenti les conséquences d’un énorme changement de vie, de devenir responsable d’une petite personne et d’être un peu paumée dans ce nouveau rôle… Et mon dieu ce que ça fait du bien de se savoir pas seule !

Les 3 premiers mois

Mon accouchement a été long et éprouvant, et quoi qu’on dise, tu ne l’oublie pas tout de suite, … juste un instant quand ton bébé est sur ton ventre et que la vague d’amour t’inonde le cœur, …mais passé ce moment d’amour inexplicable, tu reviens quelque peu à la réalité, la dure réalité, celle qui te rappelle que tu as passé quasi 36 heures sans dormir, dans un état second, que t’es pas au top physiquement, tout ça tout ça. Mon accouchement a été moins traumatisant après en avoir parlé avec une psychologue spécialisée, et ça fait un bien fou !

Bref, il y a ensuite toutes les premières fois qui sont tant de découvertes et d’appréhension, de questionnement. Il y a eu aussi les nuits interminables de pleurs de mon bébé d’amour, de l’impression de faire faux, de l’allaitement qui ne faisait me sentir une vache à lait (oui oui l’image quoi…)

Et d’un coup, du jour au lendemain, sans savoir pourquoi ni comment, tu lâches prise et tout se démêle gentiment, les nuits sont plus paisibles, tout paraît plus facile. Et ce grâce à mon chéri qui a été très présent et qui arrivait à me faire relativiser, et à ma maman qui a été là en toute discrétion.

J’ai eu la chance d’avoir 5 mois de congé mat’, évidemment si les politiques pouvaient être un peu plus humain et imposer 6 mois minimum, je dis pas non, ce qui m’a permis d’apprécier tout ces beaux moments sans stresser.

L’épanouissement….

Après les 3 premiers mois passés, c’est à cet instant que je me suis épanouie dans mon rôle de maman.

J’ai toujours autant de questionnements​, de doutes et de culpabilité, mais je gère tout ces sentiments d’une manière beaucoup plus sereine. J’apprécie chaque seconde passée avec mon bébé, mais aussi celles passées loin de lui qui renforce encore plus le lien. Et aussi surprenant que ça puisse paraître (ou pas…),même si je suis crevée à la fin d’une journée de job, dès que je le vois toute cette fatigue s’en va pour laisser place au bien-être inexplicable d’être avec lui, d’être avec eux et de fonder une famille ❤️

Mes amours

Et vous, comment se sont passés vos débuts en tant que maman ? Ça m’intéresse de partager sur ce sujet !

Des becs

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire ?

Commentaire sur “Bilan des 6 premiers mois dans mon nouveau rôle de maman !